Adhérer - ADEPBA

Aller au contenu

Menu principal :

Adhérer

L'association
Adhérer à l'ADEPBA

Vous le savez, l’engagement et les efforts de notre Association pour la défense et le développement des études lusophones sont visibles depuis plus de 45 ans. On ne compte plus les concours scolaires visant à valoriser notre discipline, et en cela, les élèves mêmes. A la rentrée scolaire de 2018 nous lancerons un nouveau concours scolaire : « Le Portugal et la Grande Guerre ». L’ouverture de postes aux différents concours de recrutement est toujours l’une des priorités de notre association. Le nombre de professeurs recrutés reste insuffisant et l’Administration fait appel de plus en plus à des contractuels. L’ADEPBA vient d’écrire au nouveau Ministre de l’Education pour attirer son attention sur le nombre croissant d’élèves qui étudient la langue portugaise et sur des importants départs en retraite. Le cabinet du Ministre vient de nous répondre que le Directeur général des ressources humaines examine la situation. L’ADEPBA reste vigilante !

Toujours dans un souci d’offrir des cours de langue au plus grand nombre, l’ADEPBA vient de lancer une campagne pour l’ouverture de cours de langue portugaise partout en France.

Mais rien ne se fera sans que chacun, à tous les niveaux, se sente concerné et contribue à donner un poids supplémentaire à l’action de l’ADEPBA qui est la seule organisation à œuvrer avec expérience au plan national.

Vous avez besoin de l’ADEPBA, à tous les degrés de l’enseignement,
l’ADEPBA a besoin de vous.

Merci.
Christophe Gonzalez
Président de l’ADEPBA



Compte rendu de l’Assemblée générale ordinaire
clôturant l’année civile 2017


          Paris, le 20 mars 2018

 Le samedi 17 mars 2018, à 14 heures, s’ouvrait l’Assemblée générale ordinaire annuelle de l’ADEPBA clôturant l’année civile 2017. Elle se déroulait à la Maison du Portugal, Cité Universitaire, Paris. Les adhérents avaient été convoquéspar lettre simple.

L’Assemblée est présidée par M. Gonzalez Christophe, en qualité de Président de l’Association. Il est assisté par un secrétaire de séance, M. Oliveira António, Secrétaire général. Compte tenu des présents et des pouvoirs reçus, l’AG a pu s’ouvrir et statuer aux conditions de quorum requises.
         L’ordre du jour était le suivant :

- Rapport moral et d’activité
- Rapport financier
- Renouvellement du Conseil d’administration
- Questions diverses

Le président de séance déclare ouverte l’Assemblée et prend la parole pour le rapport moral et d’activité, dont les lignes essentielles sont les suivantes :

Courant avril, l’Adepba réagissait par un communiqué à la signature d’un accord de coopération éducative et linguistique entre la France et le Portugal signé le 28 mars. Nous avions favorablement accueilli la transformation, d’ordre idéologique, des ELCO en EILE : ce changement de statut Enseignement de langue et de Culture d’origine  Enseignement internationale de langue étrangère    permet de sortir de l’idée de « langue d’émigration ».  Nous disions aussi que, malgré tout, l’intégration des cours à l’école n’était pas complète, ces derniers étant assurés en dehors du temps scolaire et sur la base du volontariat. Un an après cet accord, qu’en penser ? Certes, l’évaluation est prise en compte dans le parcours scolaire et les enseignants sont mieux suivis. Mais cet EILE est composé de regroupements d’élèves venant de plusieurs établissements, ce qui constitue une grande contrainte. Par ailleurs, quelques problèmes sont apparus pour l’obtention de salles permettant ces cours. Au total, l’accord n’a pas vraiment permis d’améliorer, concrètement, la situation antérieure.

Le 30 novembre, l’adepba envoyait au ministre de l’Education une lettre portant sur la question du recrutement. Nous faisions remarquer que les statistiques elles-mêmes faisaient état d’une croissance importante et ininterrompue, de l’ordre de 5 % par an, du nombre d’élèves étudiant le portugais langue étrangère. Or la réponse des autorités académiques à ce constat n’est pas à la hauteur des nécessités, d’où un recours de plus en plus fréquent à des enseignants contractuels ou vacataires. Certes, le ministère avait proposé 4 postes au Capes externe 2016 et 5 au titre de 2017, mais il n’y en avait pas eu en 2015. Nous faisions remarquer que des responsables académiques, et même Pôle emploi, s’adressaient à notre association afin de diffuser des offres pour des enseignements non assurés. Nous estimions à 15 le nombre de nouveaux postes nécessaires compte tenu des départs en retraite.
Ce courrier a reçu une réponse du chef de cabinet. La lettre, très brève, donne l’objet de notre demande précise qu notre document est transmis au Directeur général des ressources humaines afin qu’il examine la situation et qu’il nous tienne directement informé de la suite qui « pourra y être réservée ». Espérons donc, en étant bien conscients que le cadre dominant est malheureusement celui d’un recours constant aux contractuels…

Autre point fort de ce bilan, le lancement d’une campagne de promotion pour l’ouverture de cours de portugais. Une campagne qui s’étendra sur encore sur l’année 2018. 5000 exemplaires d’un dépliant très clair ont été imprimés dont une partie déjà diffusée. Cette initiative a nécessité un gros effort de conception : que tous les participants soient chaleureusement remerciés !

L’année 2017 est encore marquée par les tout débuts du lancement d’un concours scolaire « Le Portugal dans la Grande guerre ». Les dossiers de participation parviendront aux collègues fin septembre/début octobre 2018.

L’Adepba a été présente 1) lors des États généraux organisés par Cap Magellan au mois de février, 2) à l’occasion du Forum des Associations portugaises de France, le 20 mai, au consulat, 3)à la rencontre nationale de la CCPF, le 14 octobre. Elle a été associée au concours « Dá voz à letra » proposé par la Fondation Gulbenkian, et au festival Jangada, cinéma brésilien de Paris.

L’AG décide d’abandonner le local loué pour le stockage des archives. Ces dernières seront triées, conservées pour certaines, photographiées pour d’autres, évacuées pour l’essentiel. Cette location cesse à la fin du mois de juin. Les pièces conservées seront abritées dans une partie d’un box gracieusement mis à la disposition de l’association par l’un de ses membres. Par ailleurs, il est décidé, dès cette année 2018, de ne plus recourir aux services d’un expert-comptable et d’assurer par nous-mêmes le suivi des comptes.

Dans le cadre de la communication, le bilan 2017 fait apparaître une régularité dans la publication des pages Adepba de Capmag, plusieurs interventions à Rádio Alfa et dans les colonnes de Luso jornal, outre une belle tenue du site ainsi qu’une activité profitable de la page face book.

Le rapport moral et d’activités étant achevé, la parole est donnée au trésorier, M. Roger Clamote, pour le rapport financier présenté à partir des documents, distribués, issus du cabinet comptable AMC Consultant, Sud Galaxie, 1 rue des Méridiens, BP 356, 38130 Echirolles cedex. Le Grand Livre complet était mis à disposition des participants.

Après l’audition des divers rapports et les débats, quitus est donné à l’unanimité.

Les trois membres du Conseil d’administration constituant le tiers sortant étaient : Gérard Brignol, Annabella Simões, Roger Clamote.  Gérard Brignol ne se représentant pas, et dans aucune candidature ne s’étant manifestée, Annabella Simões et Roger Clamote ont été réélus à l’unanimité.

Les questions diverses étant épuisées et l’ordre du jour clos, la séance est levée à  17 heures.

Le Conseil d’administration renouvelé se réunit et reconduit le Bureau sortant : Christophe Gonzalez, Président, Annabella Simões, Vice-présidente, Antonio Oliveira, Secrétaire général, Roger Clamote, Trésorier.


Le Président de séance
M. Christophe GONZALEZ

Le Secrétaire de séance
M. António OLIVEIRA






 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu