ADEPBA

Aller au contenu

Menu principal :

VIE DE L'ASSOCIATION

L'ADEPBA est partenaire et soutient ce projet. Merci de faire participer vos élèves !

DÁ VOZ À LETRA
Concours de lecture en langue portugaise


La Fondation Calouste Gulbenkian organise, par l’entremise de sa Délégation en
France, le concours Dá Voz à Letra dans le but de découvrir, parmi des lycéens de 15 à
18 ans, le meilleur lecteur ou la meilleure lectrice à haute voix en langue portugaise.
Cette compétition vise à encourager les jeunes à mieux appréhender le sens des
textes au travers du plaisir qu’il peut y avoir à les communiquer à voix haute, dans le
contexte ludique d’un concours.

Participe et gagne un voyage à Lisbonne !

Recherche parmi les étudiants âgés de 15 ans à 18 ans des écoles d’Île-de-France (Académies de Créteil, Paris et Versailles) le meilleur lecteur ou lectrice à voix haute en langue portugaise. (Seules les candidatures individuelles seront acceptées)

Envoie ta vidéo entre le 26 septembre et le 6 novembre 2016 et gagne un voyage à Lisbonne pour 2 personnes!


Accepte le défi et révèle-toi comme lecteur/lectrice.
La lecture élargit ton horizon, t’offre de nouveaux amis, te fait connaître de nouveaux lieux, des émotions et des idées que tu n’imaginais pas. Tu diras que tu n’as pas le temps, que la lecture est solitaire, que la vie est remplie d’autres choses ; tu diras que les cours te suffisent. C’est vrai qu’à l’école tu te prépares pour l’avenir, tu grandis et tu mûris. Mais la lecture de livres – qui sont toujours une histoire, avec beaucoup de chapitres différents – t’offre tout le reste. Lire définit ta personnalité, fait de toi une personne plus courageuse, plus intelligente. C’est pourquoi, nous te défions de révéler ton jardin secret.
Montre de quoi tu es capable et lis à voix haute les textes que tu aimes et ceux que tu vas découvrir.

Pour plus d'informations et lire le règlement, cliquez ici :


ENSEIGNEMENT DU PORTUGAIS EN FRANCE
O ensino do português em França e o novo dispositivo EILE na escola primária

Por Dominique Stoenesco (membre de l’ADEPBA)

No dia 25 de julho passado, os ministros da Educação de Portugal e França, assinaram, em Paris, uma declaração conjunta para reforçar a cooperação bilateral no domínio do ensino do português em França e do francês em Portugal. A principal medida que resulta deste acordo é a susbstituição, na escola primária em França, do Ensino de Língua e Cultura de Origem (ELCO) por um novo dispositivo, o Ensino Internacional de Línguas Estrangeiras (EILE), que começará a ser aplicado já neste ano letivo 2016-2017. Ora, algumas das conclusões desta declaração conjunta, divulgadas pelo Ministério da Educão de Portugal e transmitidas pela Agência Lusa, foram publicadas em vários órgãos da imprensa portuguesa de tal maneira que o leitor desprevenido não terá uma visão justa da situação do ensino do português em França.

Assim, o Luso Jornal, na edição de 31 de agosto passado, retomando a notícia da Lusa, publicou a informação sobre este assunto com o seguinte título: “Português será integrado no sistema educativo francês como língua estrangeira”. Por um lado, este título dá a entender que até agora o ensino do português em França nunca existiu oficialmente e, por outro lado, pode rebaixar ou desprezar os esforços levados a cabo há mais de 40 anos por aqueles que lutam pelo seu desenvolvimento.
Ao falarmos do ensino do português em França é necessário distinguir a organização deste ensino no Primário e no Secundário, não por ostracismo, mas para compreendermos melhor a coerência do sistema. Quanto à expressão “língua estrangeira”, ela é utilizada no sistema educativo francês apenas para distinguir o ensino da língua francesa do ensino das outras línguas; e não significa, no caso do português, que haja um ensino reservado aos portugueses e outro aos não portugueses. A distinção entre língua estrangeira e língua materna é uma questão essencialmente pedagógica.

O ensino do português no Ensino Secundário (colégios e liceus, ou seja da 6è. até à Terminale) existe oficialmente desde os anos 1970 quando foram criados os concursos de recrutamento para professores (CAPES e Agrégation). Trata-se por conseguinte de um ensino integrado nos horários habituais, ao lado das outras disciplinas. O número de alunos que frequentam estes cursos tem aumentado de cerca de 3% cada ano, em média. No Ensino Primário, existem os ELCO, com cerca de 10000 alunos lusófonos, cursos inaugurados também nos anos 1970 através de convenções entre a França e vários países, entre os quais Portugal, e os ELVE, com cerca de 3000 alunos não-lusófonos que aprendem o português. Atualmente, o número total de alunos que frequantam as aulas de português em França (Primário e Secundário) é cerca de 32000.

É necessário sublinhar que o ensino do português no Primário representa 40% do total dos alunos que aprendem esta língua, constituindo assim uma base importante para o desenvolvimento desta aprendizagem no Secundário e no pós-Baccalauréat. Neste sentido, a introdução do novo dispositivo EILE (Ensino Internacional de Linguas Estrangeiras) no Primário, em susbstituição dos ELCO e dos ELVE, tem por objetivo principal aumentar o número de alunos e assegurar uma continuidade pedagógica entre a classe de CM2 (último ano da escola primária) e a classe de 6è. (primeiro ano da escola secundária). Com efeito, a finalidade dos EILE, no caso do português, é dar a possibilidade ao aluno de 6è. de estudar duas línguas: iniciar o inglês e continuar o português.  No entanto, o texto oficial relativo a este novo dispositivo aponta uma condição : “ Les EILE-portugais sont accessibles à tous les élèves volontaires (...) dans la limite des places disponibles”. Para este ano letivo, o Ministério da Educação francês prevê apenas mais 5 escolas primárias onde o português será ensinado (mais 1000 para o alemão! mais 30 para o italiano, mais 15 para o árabe...). Outro obstáculo para a realização eficaz desta continuidade em português é também o fraco número de secções bi-línguas em 6è. : 56 em toda a França.

Portanto, ao falar de integração do português no sistema educativo francês, o Ministro da Educação de Portugal referia-se com certeza, e essencialmente, aos cursos de EILE no Ensino Primário, visto que a partir deste ano letivo os resultados escolares em português serão integrados na avaliação geral do aluno, os professores (recrutados e remunerados pelo Estado Português) farão parte integrante da equipa pedagógica da escola, participarão nas formações contínuas no domínio do ensino da língua e serão avaliados por uma Comissão técnica bilateral.

No Ensino Secundário, outra das urgências, além do fraco número de vagas para os concursos de recrutamento de professores de português (CAPES e Agrégation), é oferecer a possibilidade ao aluno do liceu de estudar o português como uma terceira língua (LV3). Esta opção facultativa, além de permitir mais facilmente aos alunos que não são de origem portuguesa de aceder à aprendizagem do português, e eventualmente de o continuar nas diferentes formações pós-Baccalauréat, contribuirá também para que o ensino da língua portuguesa tenha um estatuto reconhecido e estável em França, e não apenas reservado a uma comunidade.

Article publié dans le Lusojornal du 14 septembre 2016




Bilan de l'Enseignement du portugais en 2014-2015

Michel PEREZ, Inspecteur Général de l'Education nationale a fait une présentation de l'Enseignement du portugais en France à l'hôtel de Ville de Paris, le 10 octobre 2015 au moment de l'atelier :"Bilan de l’Enseignement du portugais en France ».
ACTIVITES DANS LES COL. LYC. ET FACS

L'ACADEMIE DE VERSAILLES CHERCHE DES PROFESSEURS DE PORTUGAIS

-      L'Académie de Versailles cherche des professeurs de portugais pour effectuer des heures d’enseignement au collège et/ou au lycée.

-      Cherche aussi quelqu’un pour 7,5h au lycée Marie de Champagne à Troyes.

Veillez contacter Isabelle Leite Teixeira, IA-IPR de l’Académie de Versailles :


Merci d'envoyer un CV et une lettre de motivation.

Les Prix de la Nuit de Gala
Appel à candidature

La Nuit de Gala, lancée en 2011, offerte par la Mairie de Paris à la communauté portugaise verra une nouvelle fois sa programmation confiée à Cap Magellan. En 2016, il s’agira de continuer de fêter la République portugaise avec cette fois encore une soirée riche artistiquement.
La cérémonie de Gala réunira des personnalités de tous les milieux, artistes, entrepreneurs, associations, hommes politiques ainsi que des étudiants lusophones ou simplement lusophiles. C’est dans les Salons de l’Hôtel de Ville de Paris que sera accueillie la cérémonie des remises de prix, animés par une guest star en tête d’affiche et d’autres stars de la musique lusophone viendront pour vous offrir des duos avec des jeunes chanteurs lusodescendants de France. Ce grand rendez-vous de la communauté portugaise se tiendra le samedi 8 octobre 2016 à l’Hôtel de Ville de Paris.
Chacun peut devenir un acteur à part entière de cette Soirée de Gala. En effet, dans le cadre de l’organisation de cet événement de Cap Magellan, devenu incontournable, différents prix sont décernés (5 prix d’une valeur de 1.500 euros ; 1 prix non financier). Les prix sont :
• Prix Cap Magellan – Macif – Simão Carvalho du meilleur projet associatif (prix financier): projet lusophone qui se démarque de tout autre projet associatif, par sa nature, son objet, son public, sa portée et son utilité ;
• Prix Cap Magellan – Banque BCP du meilleur étudiant (prix financier) : étudiant qui dans le cadre de son rendement scolaire, mais aussi de son projet professionnel et de ses engagements extra-scolaires, se dénote ; le lien avec la lusophonie pouvant advenir de l’origine de l’étudiant ou bien de son parcours scolaire ;
• Prix Cap Magellan – Fondation Calouste Gulbenkian du meilleur lycéen (prix financier) : jeune qui dans le cadre de ces études au lycée s’est démarqué par son rendement scolaire, son projet professionnel et ses engagements extra-scolaires; le lien avec la lusophonie pouvant advenir de l’origine de l’étudiant ou bien de son parcours scolaire ;
• Prix Cap Magellan – Caixa Geral dos Depósitos de la meilleure initiative citoyenne (prix financier) :projet dont la préoccupation porte sur l’intérêt collectif et les thématiques de citoyenneté et de solidarité, en rapport avec la lusophonie ;
• Prix Cap Magellan – Fidelidade du meilleur jeune entrepreneur (prix financier) : personne qui, de par ses fonctions au sein d’une entreprise, se distingue par la mise en place d’un projet entrepreneurial original, utile et bénéficiant au public en général ; le lien avec  la lusophonie peut advenir de l’origine de l’entrepreneur ou du public cible touché par l’action entrepreneuriale ;
• Prix Cap Magellan – Mikado – TRACE Toca de la meilleure révélation artistique (prix non financier) :personne ou projet qui, dans le monde des arts, développe une action caractérisée par l’originalité et l’intérêt en faveur de la communauté lusophone et/ou lusophile. Ce prix consiste à une mise en relation avec des professionnels de la musique afin que le vainqueur puisse bénéficier de conseils, de promotion sur les réseaux, etc.
La date limite pour l’envoi des candidatures est exceptionnellement élargie jusqu’au 24 septembre. Alors, n’hésitez plus et postulez vite !

Les Bourses d’Etudes Cap Magellan / IMPERIO

Cap Magellan en partenariat avec IMPERIO organise un événement destiné à offrir des bourses d’études d’un montant de 1.600 euros chacune aux jeunes étudiants lusophones ou aux jeunes qui apprennent le portugais. Les candidatures aux bourses sont ouvertes aux jeunes qui étudient le portugais, âgés de 15 à 20 ans, et qui remplissent les conditions suivantes, sachant que chaque candidature doit répondre cumulativement à tous ces critères :
• résider en France métropolitaine,
• avoir son Baccalauréat en France, avec mention Bien ou Très bien,
• être, pendant l’année scolaire 2015-2016, étudiant en Terminale ou en 1e année de l’enseignement supérieur,
• ne bénéficier d’aucune autre bourse au titre de concours privés ou publics, hormis une bourse d’études nationale (décernée par l’Etat sur critères de revenus),
• ne pas faire partie de la famille (parents ou enfants) des collaborateurs, ou des organisateurs de l’évènement « Bourses d’études Cap Magellan/IMPERIO 2016 » ou des personnes qui y sont associées.
La date limite d’inscription est élargie jusqu’au 31 octobre 2016.

ACTIVITES CULTURELLES
APPEL A CONTRIBUTION

Appel à contribution
Date limite d’envoi des propositions : 15 décembre 2016
L'Association des Professeurs de Langues Vivantes lance un appel à contribution « Le texte littéraire dans l’enseignement des langues étrangères » pour le numéro 4/2017 de sa revue Les Langues Modernes.

L’objectif général de ce numéro des Langues Modernes est de s’interroger sur la place du texte littéraire dans l’enseignement / apprentissage des langues étrangères en contexte scolaire (primaire et secondaire). La présence du texte littéraire en cours de langue ne va pas nécessairement de soi : quelles en sont les modalités de lectures, les finalités ? Témoignent-elles de réticences, de tensions vis-à-vis de la place des textes littéraires dans l’enseignement / apprentissage des langues ? Quels sont au contraire, les renouvellements et innovations dont elles témoignent ? Quelles sont les éventuelles passerelles entre la place du texte littéraire dans les cours de langue maternelle et ceux de langues étrangères ? entre les cours des différentes langues étrangères, dont les paradigmes méthodologiques peuvent différer entre les cours de langues étrangères « ordinaires » et ceux de sections plus spécifiques (options littéraires ou enseignement bilingue par ex.) ?

L'appel complet et le calendrier sont consultables  sur le site de l'APLV :


 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu